Arrestation de Salah Abdeslam : le terroriste peut-il être extradé en France ?

France 2

Après l'arrestation de Salah Abdeslam, la question de son extradition vers la France va se poser.

"Satisfaction et soulagement". C'est par ces mots que Jeff Wittenberg, en duplex ce 18 mars depuis le ministère de l'Intérieur, a relaté la réaction de Bernard Cazeneuve après l'arrestation de Salah Abdeslam, désigné comme le logisticien des attentats du 13 novembre. Le ministre de l'Intérieur estime que la mise hors d'état de nuire du Français ne signifie pas pour autant que "le risque terroriste est levé, loin de là", ajoute le journaliste.  

Une extradition sous réserve

Souhaitée par la France mais aussi par les familles des victimes qui veulent des réponses à des questions laissées en suspens depuis le 13 novembre, l'extradition vers l'Hexagone de Salah Abdeslam est soumise à condition. D'une part, elle dépend de la bonne volonté de la justice belge. Mais sur ce point, la France devrait obtenir satisfaction. Elle dépend surtout de l'accord de Salah Abdeslam. S'il refuse, une nouvelle procédure pourrait être engagée par la France. "Cette extradition peut donc prendre quelques jours et être rapide ou au contraire, plusieurs semaines", conclut Jeff Wittenberg.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne