Attaque à Romans-sur-Isère : vers la piste d’un motif religieux

France 3

Ce dimanche 5 avril, on en sait un peu plus sur l’auteur de l’attaque au couteau qui a fait deux morts et cinq blessés samedi 4 avril à Romans-sur-Isère dans la Drôme. Le parquet antiterroriste s’est saisi de l’affaire.

Des fleurs et quelques bougies en hommage aux victimes. Au lendemain de l’attaque au couteau, Romans-sur-Isère se réveille endeuillée, alors que l’enquête sur ce drame se poursuit. Samedi 4 avril, une perquisition a été menée dans un immeuble du centre-ville où réside l’assaillant, un homme discret selon ses voisins. À l’intérieur de l’appartement, des documents religieux ont été découverts, et notamment une lettre manuscrite dans laquelle l’auteur se plaint de vivre dans "un pays de mécréants".

"Il disait des choses incohérentes"

Lors de son parcours meurtrier, l’individu a également entonné des prières. "Il criait ‘Allah Akbar, Allah Akbar’, il hurlait, il disait des choses incohérentes", raconte une riveraine. D’après les premiers éléments de l’enquête, lors de son interpellation, l’homme s’est ensuite mis à genoux et a prié une nouvelle fois.

Vous êtes à nouveau en ligne