Attentat sur les Champs-Élysées : l'assaillant avait deux fiches S à son nom

FRANCE 3

Un homme a foncé au volant d'une voiture sur un fourgon de gendarmerie, sans faire de blessés, ce lundi 19 juin. La section antiterroriste du parquet de Paris a ouvert une enquête. 

Un homme à bord d'une voiture a foncé sur un fourgon de gendarmerie, sur les Champs-Élysées, à Paris ce lundi 19 juin. Aucun blessé n'est à déplorer. "L'assaillant était connu des services de renseignement et identifié comme dangereux. L'homme avait même deux fiches S à son nom, dont l'une qui faisait état de sa radicalisation. Le nom de cet homme de 31 ans apparaît dans le fichier Agrippa qui répertorie les détenteurs d'armes à feu", explique Sophie Neumayer en direct des Champs-Élysées.

Des perquisitions en cours dans son domicile

Alors avait-il une autorisation de détenir l'arme de poing qui a été trouvée sur lui après l'attaque alors qu'il était connu pour sa dangerosité ? "C'est bien sûr l'enquête qui devra le déterminer alors que les services antiterroristes sont en train de perquisitionner son domicile actuellement dans l'Essonne", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne