Attaque de gendarmes à Paris : y a-t-il eu une faille ?

FRANCE 2

Comment un homme fiché S a-t-il pu renouveler son permis de port d'arme ? Notre spécialiste police-justice nous donne des éléments de réponse.

"Cela peut paraître tout à fait incompréhensible à n'importe quel citoyen, et pourtant la loi n'interdit pas qu'un fiché S possède un droit de détention d'arme", explique Audrey Goutard sur le plateau du 13 Heures. "On voit bien que cet homme était fiché S car son entourage était salafiste (...) Mais le concernant, rien d'illégal, il n'avait pas de casier judiciaire, rien...", poursuit-elle.

Des enquêtes sur l'homme qui n'ont rien donné

"Il y a eu beaucoup d'enquêtes discrètes à son encontre, elles n'ont rien donné. Je peux vous dire également qu'il y a eu une enquête douanière très complète en 2016 pour vérifier si cette entreprise qu'il possédait n'était pas une couverture, et là non plus, rien à signaler", déclare Audrey Goutard. Les services antiterroristes ne se sont donc à aucun moment posé la question de savoir s'il fallait interdire à l'auteur de la tentative d'attentat du 19 juin à Paris le renouvellement de son permis.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne