Nice : surveillance négligente ?

France 2

La question de la sécurité continue de faire débat à Nice. Le camion qui a tué 84 personnes n'avait pas le droit de circuler à Nice. 

Ce camion qui a servi à commettre l'attentat le 14-juillet n'avait pas le droit de circuler dans la ville de Nice. C'est un arrêté municipal datant de 2014 qui le dit, noir sur blanc : "la circulation des véhicules utilitaires [...] supérieurs à 3,5 tonnes est interdite dans la ville de Nice". Une interdiction permanente. C'est même indiqué clairement sur les panneaux de la promenade des Anglais. 

Camion jamais contrôlé

Une certitude : ce camion n'a jamais été contrôlé malgré ses allées et venues dans la ville. Le 12 juillet : premiers repérages sur la promenade des Anglais. Le 13, même parcours, cette fois de nuit. Et enfin le 14 juillet. Selon ce transporteur de Nice, la présence de ce camion aurait dû attirer l'attention. À Nice, il y a 1 400 caméras contrôlées par des agents municipaux. Le camion a été filmé trois jours de suite par la vidéosurveillance. Aujourd'hui, la ville se retrouve face à une question : y a-t-il eu négligence dans la vidéosurveillance ?

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne