Nice renoue avec la tradition des feux d'artifice, deux ans après l'attentat du 14-Juillet

Un feu d\'artifice est tiré à Nice (Alpes-Maritimes), le 28 février 2010.
Un feu d'artifice est tiré à Nice (Alpes-Maritimes), le 28 février 2010. (VALERY HACHE / AFP)

Depuis l'attentat, Nice avait décidé de ne plus rien organiser sur la Promenade des Anglais, en signe de deuil.

Ils vont de nouveau illuminer le ciel niçois, après deux ans d'interruption. Les feux d'artifice vont retentir à Nice, samedi 9 juin, pour renouer avec une tradition interrompue depuis l'attentat du 14 juillet 2016 sur la Promenade des Anglais, qui avait fait 86 morts le soir de la fête nationale.

Quelque 30 000 personnes sont attendues à l'occasion de la fête du port, selon la mairie, qui a programmé un spectacle pyrotechnique gratuit à partir de 22h45. Ce feu sera composé de plusieurs tableaux très colorés, enchaînés de manière dynamique, sur fond de musique pop.

Des mesures de sécurité prévues

Le public sera filtré par quatre accès, gardés par deux agents de sécurité chacun pour le contrôle des sacs et la détection de métaux. Des mesures de sécurité désormais rituelles dans une ville qui cherche à intensifier sa politique événementielle pour soutenir sa fréquentation touristique.

Vous êtes à nouveau en ligne