Nice : le dispositif de sécurité

France 2

La mobilisation est d’autant plus vive dans les villes déjà confrontées à des attaques terroristes. Le mode opératoire utilisé jeudi en Espagne rappelle sans conteste celui de l’attentat de Nice (Alpes-Maritimes) en juillet 2016 qui avait fait 86 morts.

Un camion tueur sur les trottoirs de Catalogne. Le mode opératoire soulève une fois de plus la même émotion sur la promenade des Anglais, à Nice (Alpes-Maritimes). "On a vécu ça l’année dernière et que ça se passe à Barcelone ou en Grande Bretagne, ça nous touche profondément", confie un passant. Pas question de voir l’histoire se répéter alors un an après l’attentat du 14 juillet, Nice a revu son urbanisme.

20 millions d’euros d’investissement 

20 millions d’euros ont été investis avec des centaines de plots en béton et de câbles métalliques pour protéger la promenade et tenter de restaurer un sentiment de sécurité. "On est en état de siège mais ça ne nous empêche pas de vivre", préfère sourire un habitant. Des infrastructures qui rassurent certains touristes.
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne