Nice : l'attentat fait peur aux touristes

France 3

Nice est l'une des principales destinations touristiques en France. L'une des conséquences de l'attentat est économique, celle de voir les touristes français et étrangers bouder la Riviera en pleine saison estivale.

De la place pour poser sa serviette de bain, une situation inhabituelle sur les plages de Nice en plein mois de juillet. Mais depuis l'attaque de jeudi, les touristes délaissent la deuxième destination française.

Les annulations ou les départs précipités se comptent par centaines trois jours après l'attentat. Les paquebots ont décidé de ne pas faire escale à Nice, privant la ville de milliers de passagers. René Colombani, restaurateur, veut pourtant croire à un malaise passager qui ne durera qu'une "bonne semaine".

Depuis 2015, la fréquentation des hôtels parisiens en berne

Un optimisme que ne partagent pas ses collègues. Ils craignent que ce type d'attentat facile à organiser et dévastateur ne repousse durablement les clients étrangers. Il y a l'exemple de Paris.

Depuis les attentats de 2015, la fréquentation des hôtels parisiens n'est jamais revenue à la normale. Elle est toujours de 15% en dessous de son quota habituel.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne