Nice : entre hommage et fête trois ans après l'attentat

FRANCE 2

À Nice (Alpes-Maritimes), le feu d'artifice du 13 juillet était le premier depuis l'attentat meurtrier de 2016. Il s'agissait d'un souhait des associations de familles des victimes. Le 14 juillet, une cérémonie du souvenir a également eu lieu.

86 noms prononcés un à un, suivi d'une minute de silence chargée d'émotions. Au mémorial des victimes de l'attentat de Nice (Alpes-Maritimes), au matin du dimanche 14 juillet, la cérémonie se veut solennelle. Un moment réservé aux victimes et aux familles. Se relever trois ans après, c'est le message porté par les associations de victimes. Mais pour certains proches, cette cérémonie permet avant tout de se rappeler leur souvenir.

Un week-end de commémorations et d'émotions

Le week-end de commémorations a été orchestré dès le 13 juillet, avec le retour du feu d'artifice pour la fête nationale. Il a réuni plus de monde qu'espéré sur la promenade des Anglais, au clair de lune. L'émotion était bien présente. "J'ai les larmes aux yeux, je ne suis pas revenue depuis les événements et là j'ai pris mon courage à deux mains, pour revenir ce soir", raconte une spectatrice. Le 14 juillet, à 22h34, heure de l'attentat, 86 faisceaux seront allumés, des lumières symboliques toutes tournées vers le ciel.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne