Feu d'artifice du 14 juillet à Nice : il sera "somptueux et respectueux, sur le thème de la renaissance", promet la mairie

Le feu d\'artifice du 14 juillet à Nice avait été déplacé, en 2018, au 15 août.
Le feu d'artifice du 14 juillet à Nice avait été déplacé, en 2018, au 15 août. (FREDERIC DIDES / AFP)

Trois ans après l'attentat sur la promenade des Anglais qui avait fait 86 morts, Nice s'apprête pour la première fois à célébrer le 14-Juillet avec un feu d'artifice. 

"C'est un feu d'artifice qui sera à la fois somptueux et respectueux. Il est sur le thème de la renaissance. Il faut choisir la vie, parce que c'est ce qui assure la fidélité du souvenir et la résilience", promet samedi 13 juillet sur franceinfo Philippe Pradal, premier adjoint à la mairie de Nice, alors que le premier feu d'artifice de la fête nationale aura lieu samedi, depuis l'attentat qui a tué 86 personnes, le 14 juillet 2016. L'année dernière, il avait eu lieu au mois d'août.

"Le temps a fait son oeuvre, même si nous sommes toujours aux côtés des victimes, aux côtés de leurs proches", assure-t-il. "Il y a toujours une immense émotion. Elle ne disparaîtra pas avant très longtemps, elle relève de plus en plus de l'intime, du parcours personnel, même si nous trouverons, le 13 et le 15 juillet au soir, des moments où nous souhaiterons, en tant que collectivité, rendre hommage à ceux qui ont souffert", ajoute Philippe Pradal.

Des faisceaux lumineux sur la promenade

Comme l'an dernier, la mairie s'attend à voir 100 000 personnes venir assister au feu d'artifice. Une nouvelle fois, le public sera regroupé sur le quai des États-Unis, et non pas sur la promenade des Anglais. "C'est le prolongement immédiat de la promenade des Anglais, mais ce n'est pas la promenade des Anglais. On s'inscrit dans une forme de continuité, de respect par rapport à une souffrance, une douleur que nous percevons encore et que nous ne souhaitons pas insulter", explique Philippe Pradal.

Il ajoute que des faisceaux lumineux seront allumés dimanche "à la demande des victimes et de leurs proches, sur la promenade des Anglais, à la mémoire des 86 victimes qui ont perdu la vie".

Vous êtes à nouveau en ligne