DIRECT. Attentat de Nice : la prolongation de l'état d'urgence en débat à l'Assemblée nationale

Manuel Valls à la tribune de l\'Assemblée nationale, à Paris, le 19 juillet 2016.
Manuel Valls à la tribune de l'Assemblée nationale, à Paris, le 19 juillet 2016. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)

Le pronostic vital de 19 blessés était encore engagé mardi matin, selon la ministre de la Santé, Marisol Touraine.

François Hollande s'est dit prêt à prolonger de six mois l'état d'urgence, après l'attentat à Nice (Alpes-Maritimes). "Ma responsabilité, c'est de prolonger au-delà du 26 juillet l'état d'urgence, a déclaré le chef de l'Etat lors d'un déplacement à Lisbonne (Portugal), mardi 19 juillet. Pour trois mois, même si je suis ouvert pour aller encore trois mois de plus, à la condition bien sûr que nous l'utilisions pour ce qu'il peut donner, ce n'est pas une simple proclamation." Le projet de loi de prolongation de l'état d'urgence sera examiné à partir de 16h30 en commission à l'Assemblée nationale.

La prolongation de l'état d'urgence débattu à l'Assemblée. Cinq jours après l'attentat de Nice, le gouvernement demande mardi soir aux députés de prolonger l'état d'urgence, avec une extension de six mois comme le réclame une partie de la droite. e record de durée, sans interruption, de l'état d'urgence (près de 8 mois pendant la guerre d'Algérie) est d'ores et déjà battu.

Les 84 personnes tuées ont été formellement identifiées, a annoncé le parquet de Paris. Les certificats de décès et les permis d'inhumer, qui permettent de restituer les corps aux familles, peuvent être délivrés après cette identification.

 Le pronostic vital de 19 personnes blessées toujours engagé. "Hier soir, il y avait encore 70 personnes blessées et hospitalisées, dont 19 pour lesquelles le pronostic vital reste engagé", a déclaré, mardi matin sur RTL, la ministre de la Santé, Marisol Touraine.

Vous êtes à nouveau en ligne