Attentat de Nice : "un motard a essayé d'ouvrir la portière, côté conducteur" pour l'arrêter, raconte un témoin

La police scientifique se tient à côté du camion qui a foncé dans la foule sur la promenade des Anglais à Nice (Alpes-Maritimes), le 15 juillet 2016.
La police scientifique se tient à côté du camion qui a foncé dans la foule sur la promenade des Anglais à Nice (Alpes-Maritimes), le 15 juillet 2016. (ERIC GAILLARD / REUTERS)

Avant que le camion charge à plein gaz dans la foule, un homme a tenté d'arrêter le véhicule en le poursuivant en moto.

Un motard a tenté d'arrêter le camion meurtrier qui s'est précipité sur la foule, jeudi 14 juillet, à Nice sur la promenade des Anglais. Alors que le véhicule roulait à faible allure, le motard l'a longé sur la gauche et a cherché à ouvrir la portière de la cabine, selon le récit d'un journaliste allemand, Richard Gutjahr.

>> Attentat de Nice : suivez les dernières informations dans notre direct

"Je me trouvais sur le balcon d'un hôtel qui donne directement sur la promenade des Anglais et j'ai vu les gens qui étaient en train de célébrer le 14-Juillet puis, tout à coup, un camion a roulé en direction de la foule, a-t-il raconté. Il conduisait très lentement, c'est ce qui était étonnant."

"Le motard a essayé de le dépasser"

"Il a été suivi par un motard qui roulait derrière lui et le motard a essayé de le dépasser et a même essayé d'ouvrir la portière, côté conducteur du camion. Mais il a chuté et il est passé sous les roues du camion", a continué le journaliste, qui a également tourné une vidéo avec son smartphone. En voici un extrait dans ce reportage de France 2 (à 0'12''). 


"J'ai aussi vu deux policiers tirer sur le camion", a précisé le témoin. "Et là, le chauffeur du camion a mis les gaz, le camion a roulé vite, il a accéléré et il a foncé dans la foule en zigzag. Ensuite, il y a eu 15 à 20 secondes de tirs de plusieurs armes", a-t-il poursuivi. La scène a duré environ une minute en tout et pour tout.