Attentat de Nice : un hommage jusqu'au sommet de l'Himalaya

France 3

Un groupe de marcheurs a amené 86 galets au sommet de l'Himalaya. Une action aux valeurs universelles en réponse à la barbarie.

Le pari était fou. Ils ont bravé le froid, la fatigue et pour certains l'inexpérience de la montagne. Mais ensemble, ces 16 marcheurs ont déposé dans l'Himalaya, à plus de 6 000 mètres d'altitude 86 galets tricolores au nom des 86 victimes de l'attentat de Nice (Alpes-Maritimes). C'est un moment d'émotion, chacun des marcheurs avait 2,4 kilos de galets dans son sac. Le poids du devoir de mémoire. L'aventure humaine commence à des milliers de kilomètres de l'Himalaya, à Nice. Des galets ramassés sur la plage et une classe d'enfants en situation de handicap.

Des marcheurs en première ligne lors de l'attentat

Soigneusement, ils ont peint les galets avec leur maîtresse, ont écrit soigneusement le nom des victimes de l'attentat. Une tragédie dont ses enfants ont pleinement conscience. Les marcheurs, eux, sont médecins, infirmiers, ambulanciers, ils étaient en première ligne lors de l'attentat. D'autres sont étudiants ou chefs d'entreprise, mais ils sont tous unis dans ce projet. Désormais, les 86 galets au nom des 86 victimes de Nice reposent sur le toit du monde. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne