Attentat de Nice : un an après, l'émotion reste forte

France 2

Le 14 juillet 2016, Mohamed Lahouaiej Bouhlel faisait 86 morts et des centaines de blessés avec un camion sur la Promenade des Anglais. Un an après, le souvenir de cette soirée meurtrière reste particulièrement présent.

C'est un traumatisme qui reste gravé dans les mémoires, un an jour pour jour après l'attentat de la Promenade des Anglais. "Les gens sont dans un état très triste. Tout le monde ne parle que de ça, de cet événement malheureux", explique une niçoise, visiblement toujours très émue. "Ce n'est plus la Promenade d'avant, il y a toujours une pensée pour ceux qui sont partis", ajoute un homme interrogé sur la célèbre avenue de la ville.

Le centre-ville bouclé

Alors que de nombreux militaires patrouillent le long de la Baie des Anges, plusieurs mesures de sécurité ont été prises par les autorités. Des bornes ont en effet été installées aux abords de la Promenade, ainsi que des câbles anti-intrusion. Depuis jeudi, le centre-ville est totalement bouclé en prévision des cérémonies d'hommage aux victimes qui auront lieu, ainsi qu'un défilé militaire, le 14 juillet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne