VIDEO. Attentat de Nice : un après l'attentat, des zones d'ombres persistent sur la sécurité

France 2

Le dispositif de sécurité du 14 juillet 2016 fait l'objet d'une enquête. Le profil de l'auteur de l'attentat, Mohamed Lahouaiej Bouhlel, interroge toujours : aucun lien n'a été trouvé entre lui et le groupe Etat islamique.

C'était il y a un an, le soir du 14 juillet 2016. 30 000 personnes s'amusent sur la Promenade des Anglais, quand tout à coup, les festivités tournent au cauchemar. Un camion fonce dans la foule, il fauche les piétons sur son passage. Très vite, les policiers donnent l'alerte sur les ondes radio. Le conducteur du camion est abattu de plusieurs balles. Il est identifié, il s'agit de Mohamed Lahouaiej Bouhlel, un Tunisien de 31 ans. Daech a revendiqué l'attaque, mais aucun lien n'a été trouvé entre l'assaillant et l'État islamique. Il est fasciné par la violence, mais pas un fanatique de l'Islam. S'est-il radicalisé en peu de temps ou a-t-il caché son jeu ?

Les poids lourds n'avaient pas le droit de circuler

Y a-t-il eu des failles dans la sécurité ? Deux juges d'instruction de Nice sont chargés de répondre à cette question. Le 14-Juillet, jour férié, les poids lourds n'avaient pas le droit de circuler, pourtant l'assaillant a pu repérer son trajet à plusieurs reprises sans être inquiété. Actuellement, les familles des victimes attendent un procès pour comprendre et apaiser leur douleur. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne