Attentat de Nice : le "héros au scooter" secouru par le Raid et hospitalisé

FRANCE 2

Le Raid est intervenu jeudi 10 octobre pour secourir Franck Terrier, le héros des attentats de Nice qui avait tenté d'arrêter le camion-bélier dans sa course. Un homme meurtri qui s'était retranché chez lui.

Franck Terrier, 53 ans, est surnommé le "héros au scooter". Depuis l'attaque du 14 juillet 2016 à Nice (Alpes-Maritimes), l'homme est décrit comme fragile psychologiquement. En début d'après-midi jeudi 10 octobre, cet ancien bagagiste est aperçu en pleine rue dans un état second. Ses voisins donnent l'alerte alors qu'il s'enferme chez lui sans que personne ne parvienne à lui parler. Franck Terrier est finalement secouru par le Raid puis transporté en urgence à l'hôpital. "On a craint pour ses jours, sa vie. (...) On mesure que c'est sans doute une victime non comptabilisée, et peut-être l'une des plus importantes victimes survivantes, tant le traumatisme qui est en lui a pris au fil du temps de l'importance", confie Christian Estrosi, maire de Nice.

Des séquelles psychologiques

Le 14 juillet 2016, un terroriste lance son camion-bélier sur la promenade des Anglais. Il tue 86 personnes et fait 400 blessés. Mais le bilan aurait pu être encore plus lourd sans l'intervention de Franck Terrier, qui tente par tous les moyens d'arrêter le véhicule. Malgré les honneurs qui lui seront rendus, le "héros au scooter" garde d'importantes séquelles psychologiques.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne