Attentat de Nice : la douleur d'une famille

France 2

84 personnes ont été tuées jeudi 14 juillet à Nice (Alpes-Maritimes), 10 enfants ont été victimes de cette attaque. France 2 a rencontré un grand-père qui a perdu son petit-fils, Yanis, 4 ans et demi.

Un petit mot, une simple caresse, un léger sourire. Comment ne pas s'arrêter devant cet homme qui pleure la disparition de son petit-fils, Yanis, âgé de quatre ans et demi ? Sa famille a dressé un autel sur les lieux mêmes où il a été fauché et elle y revient chaque jour. "Il me manque beaucoup, beaucoup, il courait derrière moi en criant papi, papi", pleure ce grand-père.

Des dizaines de passants se recueillent

Face à la photo de Yanis, des dizaines de passants anonymes se recueillent quelques secondes, quelques minutes, comme ces deux jeunes femmes. "Aujourd'hui, on est là, demain on n'est plus là. Tout ça à cause d'un crétin qui a décidé qu'ils n'avaient pas le droit d'être heureux, qu'ils n'avaient pas le droit de vivre, au nom de qui, au nom de quoi ?", interroge une des femmes, en essuyant ses larmes. Yanis est décédé un soir de fête nationale dans la baie des anges.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne