Attentat de Nice : l'hommage national aux victimes

France 3

Léana avait deux ans, Mario 92 ans, trois mois après le terrible attentat de Nice la nation rendait hommage aux 86 victimes, une cérémonie éprouvante pour ces familles brisées.

Samedi 15 octobre au matin sur la colline du château qui surplombe la promenade des Anglais à Nice (Alpes-Maritimes) le silence et les larmes des familles des victimes. L'une d'entre elles prend la parole, le 14 juillet dernier, elle a perdu six membres de sa famille. Pour accompagner les proches des victimes, Julien Clerc est venu entonner sa chanson Utile, référence à la résistance.

Toutes origines et toutes religions

Moment éprouvant de la cérémonie, des lycéens niçois déposent un à un une rose blanche pendant que sont prononcés les noms des 86 victimes de l'attaque. Des victimes de toutes origines et de toutes religions, un point souligné par François Hollande qui a appelé à l'unité. Un discours applaudi même par ses adversaires politiques, loin des polémiques. Une cérémonie digne pour tenter d'apaiser les proches des victimes. La douleur est encore vive trois mois après l'attentat, quinze victimes sont toujours hospitalisées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne