Attentat de Nice : l'émotion

France 2

Comment les proches, les victimes et les témoins ont-ils vécu ces 12 derniers mois avant de se replonger ce vendredi 14 juillet dans ces instants qui les ont profondément marqués ?

Infirmiers, pompiers, policiers, il y a un an ils venaient en aide aux blessés ou tentaient d'arrêter le camion dans sa course folle. Les héros de la Promenade des Anglais à Nice (Alpes-Maritimes) ont été ovationnés par leurs collègues, et décorés solennellement. Dans la tribune 635 proches des victimes, parmi eux, Cindy Pellegrini, elle a perdu six membres de sa famille dans l'attentat. "C'était une journée très émouvante, mais aussi très digne. Pour moi, elle symbolisait le devoir de mémoire qu'on se doit pour tous ceux qui sont partis et pour toutes les victimes qui restent", explique-t-elle.

Des étapes importantes pour surmonter le chagrin

La journée de recueillement a commencé ce vendredi matin, 14 juillet, sur la Promenade des Anglais. Les proches des victimes se soutiennent main dans la main. Ils déposent des panneaux ornés des noms des disparus. Puis plusieurs d'entre eux vont assiter à une cérémonie inter-religieuse, une étape importante pour surmonter le chagrin. Les proches des victimes sont unis dans une même douleur, côté à côte dans une ville où tout a basculé pour eux il y a un an. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne