Attentat de Nice : il revendait des objets de victimes sur Le Bon Coin

Fleurs et objets déposés en hommage aux victimes de l\'attentat de Nice, sur la promenade des Anglais, le 18 juillet 2016.
Fleurs et objets déposés en hommage aux victimes de l'attentat de Nice, sur la promenade des Anglais, le 18 juillet 2016. (ERICK GARIN / CITIZENSIDE / AFP)

La police a interpellé et placé en garde à vue un homme de 39 ans. Son appartement contenait des drapeaux, des bracelets, des lunettes, etc. d'origine douteuse.

Dans son annonce, il indiquait vendre "des objets récupérés sur la prom". Comme le rapporte Nice-Matin, un individu, repéré par les policiers de la sous-direction de lutte contre la cybercriminalité, a été interpellé lundi 18 juillet et placé en garde à vue. Il est soupçonné d'avoir cherché à vendre sur internet des objets appartenant à des victimes de l'attentat de Nice, qui a fait 84 morts. 

Lors de la perquisition au domicile de ce Niçois de 39 ans, les enquêteurs ont découvert, selon Nice-Matin, de nombreux objets d'origine douteuse : bracelet, bague, lunettes, drapeaux... "Des objets de récupération", selon le suspect, "qui se défend d’avoir profité du chaos apocalyptique de jeudi soir pour se livrer à ce qui s’apparente à du pillage, voire à de la violation de sépulture", écrit le quotidien.

La brigade criminelle de la Sûreté départementale est chargée de l'enquête. L’individu sera fixé sur son sort mercredi et devrait être présenté au parquet de Nice dans la journée.