Attentat de Nice : deux mois après, les soignants toujours traumatisés

France 2

France 2 s'est rendue auprès des soignants de Nice, ceux qui ont accueilli les victimes de l'attentat du 14 juillet dernier.

Il y a deux mois, l'attentat de Nice faisait 86 morts et  plus de 400 blessés. Sur place, les soignants et professionnels médicaux étaient réquisitionnés. Deux mois plus tard, le traumatisme est encore là. France 2 a recueilli les témoignages du personnel médical pour qui les images du carnage sont loin d'être oubliées. "Tant qu'on est dans l'action, on y arrive relativement", explique un homme.  

"Au travail finalement, on n'était pas seul"

"On ne pense plus en fait. Il faut agir donc on met de côté", affirme une femme en blouse blanche. Problème, "c'est après que ça revient. Quand on rentre chez nous et on réfléchit à ce qui s'est passé, et ça revient", constate-t-elle. Et d'ajouter : "Au travail finalement on n'était pas seul. Avec les collègues on s'entraidait vraiment bien." "On est tous encore un peu blessé, un peu modifié et il ne faut pas que ça altère nos capacités", note un homme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne