Attentat de Nice : des minutes de silence un peu partout en France

FRANCE 3

Au surlendemain de l'attaque au camion qui a fait au moins 84 victimes à Nice (Alpes-Maritimes) jeudi 14 juillet, les hommages se multiplient dans le pays.

Au Creusot (Saône-et-Loire), aux Francofolies de La Rochelle (Charente-Maritime) ou à Givors (Rhône), partout en France depuis vendredi, des minutes de silence rendent hommage aux victimes de l'attentat de Nice (Alpes-Maritimes) qui a fait au moins 84 morts, jeudi 14 juillet. "Ça aurait pu être nous", témoigne une femme.

"Je n'ai pas peur d'eux"

Dans les petites communes ou les grandes villes, comme à Bordeaux (Gironde) où s'est rendue France 3, les Français sont venus se recueillir. "Je ne peux pas comprendre qu'on puisse se lever un matin, prendre un camion et se dire qu'on va tuer des gens", pointe un jeune homme. À Poitiers (Vienne), d'autres personnes témoignent : "Je n'ai pas peur d'eux", glisse un enfant. Plus loin, une femme veut montrer que "les dominateurs ne seront pas eux, mais nous". Sur tout le territoire français, des hommages vont avoir lieu tout le week-end.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne