Trappes : la piste d'un drame familiale n'est pas encore exclue

France 3

Jeudi 23 août, une attaque au couteau à Trappes (Yvelines) a fait deux morts et un blessé grave. L'organisation État islamique a revendiqué l'attaque. Stéphanie Desjars, en direct, fait le point sur les premiers éléments de l'enquête. 

Pour l'instant "on ne peut pas parler avec certitude d'attaque terroriste. Le parquet antiterroriste de Paris ne s'est pas saisi de l'affaire", rappelle la journaliste Stéphanie Desjars en direct de Trappes (Yvelines). L'assaillant, Kamel S. qui a été tué "était bien fiché pour apologie du terrorisme depuis 2016, mais il était aussi bien connu pour son profil psychologique fragile", explique la journaliste.

Les enquêteurs restent prudents

Ce jeudi 23 août, "À 9h30 il arrive armé d'un couteau et c'est sa mère et sa soeur qu'il poignarde. Les deux femmes sont décédées. Par la suite, il s'en est pris à un passant qui été gravement blessé avant d'être abattu par la police", rappelle la journaliste. "Pour toutes ces raisons, les enquêteurs restent très prudents sur la piste terroriste et n'excluent pas l'hypothèse d'un différend familial qui se serait terminé dans un bain de sang". L’organisation État islamique a revendiqué cette attaque, peut-être par pur opportunisme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne