Terrorisme : enquête sur un groupuscule d'ultra-droite

France 3

Dix individus de la mouvance de l'ultra-droite ont été arrêtés dans plusieurs régions ce week-end. Ils avaient l'intention de s'attaquer à des personnes de confession musulmane.

Un des membres du groupe d'extrême droite a été arrêté par les hommes du RAID dans la nuit de samedi à dimanche à Ajaccio (Corse-du-Sud). Des opérations similaires ont eu lieu au même moment dans la Vienne, en Charente-Maritime et en Île-de-France. Au total, une dizaine d'activistes a été interpellée. Des grenades artisanales et quelques armes ont été saisies, notamment chez un homme présenté comme le chef du réseau. Le groupuscule avait le projet de s'attaquer à la communauté musulmane.

Neuf hommes et une femme toujours en garde à vue 

Baptisé "Action des Forces Opérationnelles", le groupuscule dispose d'un site internet, qui proclame sa volonté de préparer les citoyens-soldats au combat. Un manuel provenant du ministère de l'Intérieur explique les techniques d'interpellation d'un véhicule. On trouve également sur le site une vidéo enseignant le maniement des armes, dans un contexte de guerre civile. Parmi les personnes interpellées, il y a un ancien haut fonctionnaire et un retraité de la police. Ce lundi 25 juin au soir, les membres du groupe, neuf hommes et une femme, sont toujours en garde à vue au siège de la DGSI en région parisienne.   

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne