Terrorisme : des militants de l'ultra-droite interpellés

France 3

Un vaste coup de filet antiterroriste a été mené le week-end du 23 et 24 juin. Dix individus de l'ultra-droite ont été arrêtés dans plusieurs régions. Ils sont suspectés d'avoir préparé des attentats à l'encontre de personnes de confession musulmane.

Des hommes qui appartiendraient à une cellule clandestine de l'ultra-droite ont été interpellés durant le week-end du 23 et 24 juin. Ils voulaient lutter contre ce qu'ils appellent "le péril islamique". Issus de l'extrême droite radicale, ils ont été arrêtés dans différentes régions de France : l'Ile-de-France, la Charente-Maritime, la Vienne, la Corse. Tous appartenaient à un groupe issu des rangs du groupe AFO (Action des Forces Opérationnelles)

La motivation, se venger des attentats islamistes

Ce groupe serait composé d'anciens policiers, d'anciens gendarmes et d'anciens militaires. Selon les enquêteurs, ces suspects préparaient des attaques contre des musulmans et des mosquées, pour se venger des attentats islamistes commis en France ces dernières années. Ce n'est pas la première fois que les services de renseignement interviennent dans les milieux d'ultra-droite.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne