Opération antiterroriste : des suspects toujours en fuite en Belgique

FRANCE 3

Au lendemain des opérations antiterroristes, qui ont mené à l'arrestation de cinq individus en France et en Belgique, le 4 juillet, les autorités belges restent encore sur le qui-vive. Le journaliste de France 3, Pascal Verdeau, décrypte la situation.

C'est un vaste coup de filet qui a mené la police à l'arrestation de plusieurs suspects, en banlieue lilloise et près de Bruxelles, mardi 4 juillet dans la soirée. "Ce soir, le Parquet fédéral nuance un peu ses craintes et ses propos et évoque une 'absence d'éléments concrets', qui pourraient rappeler le scénario catastrophe du 22 mars et des attentats de Paris", relate Pascal Verdeau. Lors des perquisitions effectuées mardi 4 juillet dans la soirée, dans la commune d'Anderlecht, deux frères radicalisés ont été arrêtés et inculpés de participation à un groupe terroriste.

Un impressionnant arsenal

"D'autres suspects sont toujours en fuite, et, je peux vous le confirmer, un homme est activement recherché par la police fédérale. L'arsenal découvert dans un garage de cette commune qui comprenait à la fois des kalachnikovs, des armes de poing et également des uniformes de police, inquiète fortement les enquêteurs. Ils redoutent des représailles (...) mais pour le moment le niveau d'alerte reste inchangé", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne