Irak : Le Drian se rendra sur place pour régler le sort des jihadistes

France 2

Le ministre des Affaires étrangères se rendra en Irak afin de négocier le transfert des prisonniers retenus en Syrie, et dont l'évasion pourrait avoir lieu en pleine offensive turque sur le pays.

C'est dans un contexte explosif que le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a indiqué qu'il se rendra en Irak. "La priorité pour les autorités françaises, c'est bien sûr la situation des jihadistes qui sont retenus dans les prisons kurdes", explique la journaliste Stéphanie Perez, envoyée spéciale à Erbil, en Irak. "Ils sont 10 000, 8 000 Irakiens et Syriens, 2 000 étrangers, dont une soixantaine de Français. Vu le chaos actuel, il est urgent de trouver une solution avant qu'ils ne s'éparpillent dans la nature", indique la journaliste.

De nombreux paramètres à régler

"Jean-Yves Le Drian doit donc se rendre prochainement en Irak pour rencontrer le gouvernement irakien et les autorités kurdes. Il doit négocier à plusieurs niveaux. D'abord, il faut organiser l'exfiltration vers l'Irak de ces jihadistes. L'Irak va-t-il accepter de s'en charger ? Qui va payer ? Dans quelles conditions de sécurité ce transfert va-t-il avoir lieu ? Ça va demander de longues discussions", détaille Stéphanie Perez.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne