Attentat déjoué visant la présidentielle : François Fillon a été le premier averti

FRANCE 2

Les deux suspects arrêtés mardi 18 avril à Marseille (Bouches-du-Rhône) "cherchaient à impacter" la campagne présidentielle. En direct du Palais de Justice de Paris, le journaliste Dominique Verdeilhan fait le point sur les avancées de l'enquête pour France 2. 

Sait-on quelle était la cible potentielle des terroristes? Selon les informations recueillies par Dominique Verdeilhan, en direct du Palais de Justice, "le premier à avoir été alerté par les enquêteurs est le candidat François Fillon. Ceci s'est passé jeudi dernier, le jour même où les policiers ont découvert un photomontage, basé sur la une du journal Le Monde daté de la mi-mars, avec la photo du candidat François Fillon, mais également avec celle de l'un des deux hommes qui a été arrêté ce matin à Marseille avec une kalachnikov et un drapeau de l'État islamique".

De nombreuses incertitudes demeurent

"Mais ce soir, les enquêteurs s'interrogent encore" poursuit le journaliste. Pourquoi Marseille, où d'autres meetings doivent avoir lieu d'ici le premier tour? "En tout cas, le procureur François Molins l'a rappelé il y a quelques instants : il est encore trop tôt pour préciser le jour de l'attentat et la cible visée" ajoute l'envoyé spécial de France 2.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne