Attentat à Paris : l'enquête commence

France 3

En duplex depuis la sous-direction antiterroriste de la police judiciaire, à Paris, la journaliste Sophie Neumayer fait le point sur les avancées de l'enquête, au lendemain de l'attaque au couteau survenue dans la capitale, samedi 12 mai au soir.

Les parents de l'assaillant et un proche sont toujours en garde à vue ce dimanche 13 mai au soir. "Un ami de Khamzat Azimov a été placé en garde à vue en début d'après-midi à Strasbourg (Bas-Rhin). Un jeune homme de 21 ans qui était lui aussi connu des services antiterroristes, puisqu'il a été entendu il y a tout juste un an, en même temps que l'auteur de l'attaque, dans le cadre d'une autre enquête au sujet d'une jeune femme qui voulait partir en Syrie", explique la journaliste Sophie Neumayer en duplex depuis la sous-direction antiterroriste de la police judiciaire, à Paris.

Du matériel informatique perquisitionné

"Aujourd'hui, les policiers cherchent à savoir si cet ami avait connaissance de son projet d'attentat. Les parents du terroriste sont toujours auditionnés ici, à la section antiterroriste de la police judiciaire de Paris, où ils devraient passer la nuit. Ils semblent dépassés par les événements. À leur domicile, les perquisitions n'ont à ce stade rien donné ; il semble qu'aucun élément de radicalisation n'ait été trouvé, mais du matériel informatique a été saisi. Il y a quelques minutes, l'agence de communication du groupe État islamique a diffusé une vidéo, qu'elle présente comme étant celle de la revendication du terroriste", conclut-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne