L'agresseur du Louvre sort du silence

France 2

L'agresseur du Louvre est sorti de son silence, mais son état de santé s'est fortement dégradé, rendant impossible la poursuite de sa garde à vue.

Blessé grièvement à l'abdomen vendredi 3 février, l'agresseur du carrousel du Louvre est hospitalisé depuis à l'hôpital Georges-Pompidou à Paris, d'où s'exprime la journaliste de France 2 Marine Candel. Il avait d'abord refusé de parler aux enquêteurs. Mais mardi 7 février, il a reconnu être Abdallah El-Hamahmy, un cadre commercial résident aux Émirats arabes unis. Il avait acheté un billet retour pour Dubai daté du 5 février.

Il voulait taguer

Le suspect nie avoir commis un attentat. Pourtant, il était venu faire une sorte de repérage le 29 janvier en visitant le Louvre au milieu d'un groupe de touristes. Il a expliqué aux enquêteurs avoir voulu commettre un acte symbolique contre la France en dégradant les oeuvres du musée à l'aide de bombes à peinture retrouvées dans son sac. Une version totalement contradictoire avec son geste. Il avait foncé sur les militaires une machette à chaque main.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne