Attaque du Louvre : première audition du suspect

FRANCE 3

Le suspect de l'attaque du Louvre est sorti du silence. Depuis son lit à l'hôpital Pompidou à Paris (Ile-de-France) il a répondu aux enquêteurs. Cet égyptien de 29 ans a confirmé son identité, mais ses motivations restent troubles. Sophie Neumayer, envoyé spécial pour France 3, revient sur l'affaire.

Lors de cette première audition, il apparait que l'état de santé d'Abdallah El-Hamahmy, l'égyptien de 29 ans suspecté d'être l'auteur de l'attaque du Louvre, se dégrade fortement. "Sa garde à vue a même dû être levée ce mardi soir" explique Sophie Neumayer, envoyé spécial de France 3. "Pendant ces quelques heures, face aux policiers, il a nié être un terroriste, même s’il reconnait être sensible aux thèses du groupe Etat islamique."

Des explications jugées peu convaincantes

Lors de l'audition, Abdallah El-Hamahmy est revenu sur ses véritables intentions : "Le suspect a dit qu'il voulait tagger des oeuvres d'art à l'intérieur du Louvre, à l'aide des bombes de peinture qu'il avait dans son sac" poursuit la journaliste. "Il entendait ainsi dénoncer la politique de la France en Syrie. Quant aux deux machettes qu'il portait sur lui, il assure que c'était pour se défendre, qu'il n'avait pas l'intention d'attaquer les militaires. Des explications jugées peu convaincantes par les enquêteurs, qui vont donc devoir attendre que son état de santé s'améliore pour reprendre les auditions."

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne