Attaque du Louvre : l'assaillant avait-il des complices ?

FRANCE 2

L'homme qui a attaqué des militaires au Louvre a-t-il vraiment agi seul ? Désormais, les enquêteurs n'excluent pas des complicités.

L'assaillant du Louvre, Abdallah El-Hamahmy, avait-il des complices ? Des éléments intriguent les enquêteurs. Quelques jours avant son geste, le 31 janvier puis le 1er février, il envoie par mandat Western Union 5 000 euros à un Égyptien basé en Pologne. Pour l'instant, aucun lien n'a été établi avec l'attaque. Autre piste, avant de quitter Dubaï où il vivait, l'assaillant aurait confié à un ami qu'il ne comptait pas revenir aux Emirats arabes unis. L'homme est actuellement interrogé par la police.

Des soupçons de préméditation

Abdallah El-Hamahmy, lui, affirme avoir agi seul et n'avoir jamais voulu viser les militaires. Les policiers ne croient pas à cette version. Tout laisse à penser que son geste était prémédité. Son appartement près des Champs-Élysées avait été réservé il y a neuf mois, en juin 2016. Cinq jours avant l'attaque, il aurait aussi fait des repérages. Le 29 janvier 2017, il est filmé par une caméra de vidéosurveillance au carrousel du Louvre, mêlé à un groupe de touristes. Ce soir, sa santé s'est encore détériorée, il n'est plus en état de répondre aux questions des enquêteurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne