Attaque au Louvre : l'assaillant refuse de s'exprimer

L'homme suspecté d'avoir attaqué des militaires à la machette vendredi 3 février au Carrousel du Louvre a été interrogé à nouveau ce dimanche 5 février, mais il continue de garder le silence.   

Sur son lit d'hôpital, le suspect de l'attaque à la machette qui a eu lieu vendredi 3 février au matin au Carrousel du Louvre à Paris, a confirmé son identité ce dimanche 5 février. "Il s'agit bien d'Abdallah El-Hamahmy, un Égyptien de 29 ans, mais pour le reste il n'a apporté aucune réponse aux enquêteurs. Sur ses motivations notamment, il avait très brièvement hier soir, samedi 4 février, revendiqué un acte terroriste, mais depuis il n'a fait aucune déclaration à ce sujet",  explique Matthieu Boisseau en direct de l'hôpital Pompidou à Paris.

Une garde à vue pouvant aller jusqu'à quatre jours

Ensuite, sur la préparation de l'attaque en elle-même, là aussi il garde un silence complet et de leur côté les enquêteurs n'ont trouvé aucun complice, aucune communication, aucun transfert. "Cette garde à vue qui a débuté hier soir peut durer quatre jours. C'est le délai prévu dans les affaires de terrorisme", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne