VIDEO. La fréquentation est en baisse dans les supermarchés casher

France 3

La Côte d'Azur est passée en alerte attentat après l'agression de trois militaires.

Après l'agression de trois militaires devant un centre communautaire juif de Nice, l'inquiétude est montée d'un cran dans la communauté juive de la ville.

Devant les lieux de cultes et les écoles juives, des militaires sont en faction, mais à quelques pas, devant une épicerie casher du centre-ville, aucune surveillance. Les clients de ce commerce refusent de céder à la panique : "Si vous êtes envahis par la peur, vous êtes foutus, donc il faut résister et continuer à vivre normalement", relativise une cliente.

30% de fréquentation en moins

Pourtant, depuis les attentats de Paris, la fréquentation de ce commerce a chuté : 30% de clients en moins. Une patrouille de la police municipale fait tout de même le tour du quartier, mais pas de quoi rassurer la clientèle.

Les commerçants réclament plus de moyens, plus de sécurité et plus de patrouilles, comme autour des lieux sensibles. "On a fait une lettre au préfet pour demander une surveillance et nous attendons. On n'a pas eu de réponse", explique au micro de France 3, un commerçant.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne