Affaire Merah : les proches des victimes à la barre

France 3

Ce mercredi 25 octobre, les proches des victimes de Mohammed Merah ont témoigné devant la Cour d'assises. Un moment chargé d'émotion et d'une douleur très vive.

Les proches des victimes des attentats commis par Mohammed Merah attendaient ce moment depuis trois semaines, l'occasion de témoigner de leur douleur. À la barre, ils se disent écœurés : un même cri de révolte devant un mal absolu. "Il nous a brisés", confie la soeur d'un militaire tué. À la sortie du tribunal, tous se disent soulagés malgré l'émotion. Ils souhaitaient rendre la parole pour rendre hommage aux sept victimes de Mohammed Merah et pour réclamer justice.

L'espoir que justice soit faite

Samuel Sandler, père et grand-père de trois victimes, a déclaré : "les nazis cachaient leurs crimes, l'assassin de mes enfants était fier de ses victimes. Son frère est un maître à penser, un maître à tuer". Loïc Libert, lui, n'a pas pu assister au procès : il est l'un des survivants de la tuerie de 2012. Il est tétraplégique et a témoigné depuis l'hôpital en vidéoconférence. D'une voie essoufflée, il annonce que si ce procès ne lui rendra pas sa vie, il sera plus serein en sachant que les crimes de l'assassin ne resteront pas impunis.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne