À Orléans, on réagit au projet d'attentat déjoué

FRANCE 2

France 2 a interrogé des habitants d'Orléans (Loiret) suite à l'annonce du ministre de l'Intérieur d'une attaque multiple déjouée contre les représentants de l'ordre dans la ville.

Un attentat en pleine ville contre les forces de l'ordre. C'est l'annonce faite par Bernard Cazeneuve ce 22 décembre. Il a évoqué une attaque déjouée à Orléans contre une caserne de l'armée de terre, une gendarmerie et le commissariat central d'Orléans. À l'approche des fêtes, les habitants refusent de céder à la peur : "le danger nous guette, donc il faut rester vigilant. Il faut continuer à sortir quand même", estime un Orléanais interrogé par France 2.

Une menace permanente

Certains pensent ainsi qu'un climat anxiogène n'a rien de bon. "Malheureusement, ce qui doit arriver arrive, on ne peut pas arrêter toutes les choses. Après, tout ce qu'on fait autour, ça n'aide pas. Si tout le monde est apeuré, que personne ne sort, je ne vois pas ce que ça va nous apporter non plus", déclare une mère de famille. Le maire de la ville reconnaît qu'il faudra désormais vivre avec la menace terroriste permanente.


 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne