VIDEO. Strasbourg : quand les policiers jouent les pickpockets

France 2

Pour lutter contre l'insécurité, la police a décidé de montrer le mauvais exemple. A Strasbourg (Bas-Rhin), les policiers font les poches de passants pour les sensibiliser et les inciter à être plus vigilants.

Dans le centre touristique de Strasbourg, deux policiers en civil sont à la recherche de leur première victime. Leur méthode est bien rodée. Tandis que le premier distrait une famille, son complice armé d'une caméra s'empare du sac à mains de la mère en toute discrétion. La famille a de la chance pour cette fois, ce n'est qu'une simple campagne de prévention organisée par la police. "Ça m'a beaucoup étonné et en même temps, c'est un déclic. Il faut que je fasse plus attention", réalise la mère.

Une unité spéciale consacrée à l'interpellation des voleurs

Au total, 900 plaintes ont été déposée pour vol à la tire à Strasbourg l'année dernière. Les images de vidéosurveillance témoignent de la rapidité des pickpockets. Dans ce genre de vol, les victimes peuvent perdre des papiers très importants, avec des informations confidentielles. Dans la ville alsacienne, la police a créé une unité spéciale avec quatre enquêteurs sur le terrain qui reçoivent des informations de la part d'autres policiers positionnés devant des écrans de vidéosurveillance. La meilleure prévention reste la vigilance. Sur les 900 plaintes de l'année dernière, seules 17% ont été élucidées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne