Soupçons de détournement de fonds publics : le président de la métropole de Lille toujours en garde à vue

Le siège de la métropole européenne de Lille (illustration).
Le siège de la métropole européenne de Lille (illustration). (PHILIPPE PAUCHET / MAXPPP)

Il est entendu depuis plus de 24h. L'affaire concerne des dépenses de parfum et d'hôtel de luxe.

Le président de la métropole européenne de Lille, Damien Castelain, est toujours en garde à vue mercredi 3 juillet, dans le cadre d'une enquête préliminaire pour détournement de fonds publics, rapporte France Bleu Nord. Il est entendu depuis la veille, 9 heure du matins. Son directeur général des services se trouve également toujours en garde à vue. En revanche, les gardes à vue de la compagne de Damien Castelain et de son ancienne conseillère en communication ont été levées mercredi.

Des soupçons empoisonnent le mandat de Damien Castelain depuis la publication en juin 2018 par le site Médiacités d'une enquête portant, au départ, sur 11 000 euros de dépenses réalisées entre janvier 2017 et mai 2018. Dans cet article, le site affirmait avoir épluché "quelques centaines de factures", qui n'avaient "pas grand-chose à voir" avec les fonctions politiques de l'élu, notamment pour des parfums, des services de bien-être, ou des nuits en hôtel de luxe le week-end.

À la suite d'une plainte contre X et d'un signalement de l'association de lutte contre la corruption Anticor, le parquet de Lille avait ouvert en juillet 2018 une enquête préliminaire pour détournement de fonds publics et recel.

Vous êtes à nouveau en ligne