Six personnes mises en examen à Orléans pour "séquestration, tortures et actes de barbarie en réunion" sur un jeune homme

Le jeune homme victime de torture a été \"massacré\", selon la procureure de la République d\'Orléans.
Le jeune homme victime de torture a été "massacré", selon la procureure de la République d'Orléans. (GOOGLE MAPS)

La victime était séquestrée et torturée pour de l'argent. Ses agresseurs présumés, âgés de 14 à 22 ans, lui réclamaient jusqu'à 600 euros et lui assénaient des coups de poings, des coups de fouets et de ceinture à clous.

Six personnes, soupçonnées d'avoir séquestré et torturé un jeune homme à Orléans (Loiret), ont été mises en examen pour "séquestration, tortures et actes de barbarie en réunion", rapporte France Bleu Orléans. Âgés de 14 à 22 ans, ces filles et ces garçons ont été interpellés après une plainte déposée par la victime, un jeune homme. 

Depuis plusieurs jours, il subissait des extorsions, allant de 50 à 600 euros. Pour l'intimider, la bande a basculé dans une extrême violence : le jeune homme a été frappé dans la rue puis séquestré dans une cave, d'où il réussira à s'enfuir. Mais un guet-apens lui est tendu samedi 31 mars.

Un piège tendu à la victime qui tourne au massacre

La bande lui donne rendez-vous dans un appartement du centre-ville d’Orléans. Le jeune homme se rend sur place. Il est alors coincé dans le parking où il est violemment passé à tabac. Coups de poing, coups de pied à la tête, coups de fouet et coups de ceinture à clous, il est "massacré", selon les termes de Céline Visiédo, procureure de la République d’Orléans.

Après avoir appelé les pompiers, le jeune homme s’est rendu cette fois, sur les conseils d’une amie, au commissariat pour porter plainte. 

Vous êtes à nouveau en ligne