Seine-Saint-Denis : un couple interpellé pour avoir frappé le directeur d'un centre de loisirs

Capture d\'écran de Google Maps pointant la ville de Pantin (Seine-Saint-Denis) où le directeur d\'un centre de loisirs a été frappé par un couple, qui a été placé en garde à vue, le 19 décembre 2016.
Capture d'écran de Google Maps pointant la ville de Pantin (Seine-Saint-Denis) où le directeur d'un centre de loisirs a été frappé par un couple, qui a été placé en garde à vue, le 19 décembre 2016. (GOOGLE MAPS)

Le fils de la femme avait accusé le directeur d'agression sexuelle, avant de se rétracter.

La mère d'un enfant et son compagnon ont été placés en garde à vue, lundi 19 décembre, pour avoir frappé le directeur d'un centre de loisirs de Pantin (Seine-Saint-Denis). Quelque temps avant cette agression, la mère avait déposé plainte, expliquant que son fils de 5 ans avait été victime d'agression sexuelle de la part du directeur du centre, âgé de 43 ans. Mais, "dès la première audition par les services de police, l'enfant a reconnu avoir menti", a expliqué une source proche de l'enquête.

Une incapacité totale de travail de 45 jours

Le couple a "frappé à coups de casque" le directeur du centre, qui a eu le bras cassé et s'est vu prescrire une incapacité totale de travail de 45 jours, selon une source policière. Le directeur est arrivé depuis peu à la tête de cette structure et est "en conflit" avec plusieurs parents d'élèves.

Une enquête pour violences volontaires sur personne chargée d'une mission de service public a été confiée au commissariat de Pantin. Le parquet de Bobigny a classé l'enquête ouverte pour agression sexuelle.