Seine-Saint-Denis : poursuivi par trois voitures, un bus se renverse à Aulnay-sous-Bois

Un bus s\'est renversé mercredi 20 juin, à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), après avoir été poursuivi par trois voitures.
Un bus s'est renversé mercredi 20 juin, à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), après avoir été poursuivi par trois voitures. (GOOGLE MAPS)

Le conducteur du bus aurait involontairement coupé la route à un automobiliste, déclenchant une altercation puis une poursuite.

C'est une altercation qui a mal tourné. Un bus de la ligne 618 s'est renversé dans un fossé, à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), mercredi 20 juin, après avoir été poursuivi par trois voitures, a appris franceinfo auprès de la compagnie de bus Transdev, confirmant une information du Parisien

Il est environ 22h40, mercredi soir, quand le chauffeur a une "altercation" avec un automobiliste près de l'arrêt Gaston-Bussière, à Sevran, relate Transdev. En cause, le conducteur du bus aurait involontairement coupé la route à l’automobiliste. Celui-ci "a interpellé le chauffeur, l’a insulté en lui demandant de descendre du bus, mais le chauffeur a dit qu’il n’avait pas le temps, a fermé sa fenêtre et continué son chemin", raconte une témoin de la scène au Parisien.

Le conducteur "choqué" mais pas blessé

Poursuivi par cet automobiliste rancunier, le chauffeur du bus décide de ne pas s'arrêter en gare de Sevran et de faire route vers le dépôt. Il reste à ce moment-là quatre passagers dans le véhicule. Le bus est bloqué une première fois par deux voitures, boulevard Robert-Ballanger, puis pris en sandwich avenue Suzanne-Lenglen, à Aulnay-sous-Bois, cette fois entre trois voitures. Le bus monte alors sur le trottoir et parcourt "entre 100 et 200 mètres" avant de basculer, selon Transdev. L'un des trois automobilistes monte ensuite à bord du bus et "jette une bouteille d'eau sur le conducteur". Ce dernier est "choqué", mais n'est pas blessé, selon son employeur.

Transféré à l'hôpital, le chauffeur s'est vu prescrire un arrêt de travail jusqu'au 25 juin. Contacté par franceinfo pour savoir si l'automobiliste avait été appréhendé, le parquet d'Aulnay-sous-Bois n'a pour l'instant pas répondu à nos demandes.