Seine-Saint-Denis : harcelée sur les réseaux sociaux, une adolescente se suicide

Images satellite du bâtiment de Stains (Seine-Saint-Denis), au pied duquel une adolescente a été retrouvée morte, mardi 28 avril au soir.
Images satellite du bâtiment de Stains (Seine-Saint-Denis), au pied duquel une adolescente a été retrouvée morte, mardi 28 avril au soir. ( GOOGLE MAPS)

La jeune fille s'est jetée par la fenêtre de son appartement de Stains, mardi soir, quand sa famille a découvert des photos d'elle dévêtue en compagnie d'un homme. Une enquête a été confiée à la Sûreté territoriale de Seine-Saint-Denis.

Une jeune fille de 14 ans a été retrouvée morte après s'être jetée par la fenêtre de son appartement, situé au 4e étage d'un immeuble de Stains (Seine-Saint-Denis), mardi 28 avril au soir. L'adolescente aurait mis fin à ses jours après que sa famille, présente au moment du drame, a pris connaissance de photos relayées sur les réseaux sociaux. La jeune fille y apparaissait dévêtue en compagnie d'un homme, selon une source policière interrogée par francetv info.

Les images auraient, en outre, été visionnées par "de très nombreuses personnes de son quartier et de son entourage", ce qui aurait entraîné des "pressions ou chantages devenus insupportables" pour l'adolescente, indique une autre source interrogée par l'AFP.

Des messages de haine publiés sur Twitter

La nouvelle de la mort de l'adolescente a déchaîné les réactions sur Twitter et Facebook, où des images présentées comme celles de la famille découvrant le corps ont par ailleurs été mises en ligne mercredi soir. Certains internautes ont publié des messages haineux se réjouissant du suicide de la jeune femme. Une attitude vivement critiquée par d'autres internautes.

Le corps de l'adolescente a été transporté à l'Institut médico-légal de Paris. Selon la source policière interrogée par francetv info, la personne ayant divulgué les photos intimes de la jeune fille "risque d'avoir de gros ennuis". Une enquête a été confiée à la Sûreté territoriale de Seine-Saint-Denis.

Vous êtes à nouveau en ligne