Seine-Maritime : un convoyeur de fonds en garde à vue après avoir menacé ses collègues d'une tuerie

Un fourgon de la Brink\'s, le 29 novembre 2017 à Paris (illustration).
Un fourgon de la Brink's, le 29 novembre 2017 à Paris (illustration). (PIERRE VERDY / AFP)

L'homme disait vouloir passer à l'acte à la fin de son service. Arrêté par la BRI sur la commune de Bihorel, près de Rouen, il n'a opposé aucune résistance.

Un convoyeur de fonds de 55 ans est en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire à Rouen, vendredi 20 décembre, pour avoir menacé ses collègues d'une tuerie de masse avant de prendre son service, rapporte France Bleu Normandie.

La police suit le fourgon

L'homme avait précisé vouloir passer à l'acte à la fin de sa tournée. La police, avisée de ses intentions et ne voulant prendre aucun risque, a suivi le fourgon de la Brink's. Le convoyeur de fonds est accompagné de deux collègues.

Le quinquagénaire menaçant est arrêté dans la commune de Bihorel par une équipe de la BRI (Brigade de recherche et d'intervention). Il n'oppose aucune résistance. Reste à savoir pourquoi il a menacé de tuer tout le monde : ce convoyeur de 55 ans n'est pas connu de la police et il ne présente pas le profil d'un radicalisé.

Vous êtes à nouveau en ligne