Scandale Volkswagen : la crédibilité des tests d'homologation remise en question

FRANCE 3

Le constructeur allemand a reconnu avoir triché en contournant les mesures antipollution aux États-Unis. Jean-Christophe Batteria revient sur la question des tests d'homologation pour les diesels.

Le groupe Volkswagen-Audi a reconnu que depuis six ans, les véhicules diesel des deux marques utilisaient aux États-Unis un logiciel interdit faussant les chiffres d'émissions polluantes. "Ce scandale pose la question de la crédibilité des tests d'homologation pour les diesels", assure Jean-Christophe Batteria.
"L'association européenne Transport & Environnement a testé 23 véhicules diesel. Bilan : seulement une voiture sur 10 en utilisation réelle respecte les normes", précise le journaliste de France 3.

"Se rapprocher davantage des conditions réelles de circulation"

"Les mesures théoriques pour les homologations seraient trop éloignées des conditions véritables de circulation. En moyenne, les véhicules testés dépassent de cinq fois les normes autorisées, et c'est même 20 fois pour une grosse voiture diesel", indique l'expert. "En 2018, les homologations devraient se rapprocher davantage des conditions réelles de circulation", affirme Jean-Christophe Batteria.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne