Saint-Denis : solidarité après l'agression d'une professeure

FRANCE 2

Un ancien élève du collège Elsa Triolet de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), a tiré avec un pistolet à billes en direction d'une enseignante. Un rassemblement a été organisé en solidarité. 

L'agression a eu lieu dans une salle de classe. Jeudi 11 avril, trois jeunes de 15 ans entrent dans le collège Elsa Triolet de Saint-Denis, situé en région parisienne (Seine-Saint-Denis). Ils n'y sont pas scolarisés, mais connaissent des élèves de l'établissement. Ils insultent la professeure et l'agressent physiquement. "Un des jeunes est entré dans la salle et a crié 'c'est un attentat'. Il a braqué une arme factice sur moi et a tiré en direction de mon visage. Les billes ont atterri sur ma main", explique l'enseignante de 26 ans agressée.

Le plan contre les violences à l'école pourrait entrer en vigueur à la rentrée prochaine

Elle n'est pas blessée, mais est choquée. L'adolescent a été arrêté. Pour la soutenir et dénoncer les violences récurrentes, des professeurs et des parents d'élèves se sont réunis devant la basilique de Saint-Denis. Cette agression en rappelle une autre. En 2018, à Créteil (Val-de-Marne), un adolescent utilise lui aussi une arme factice et menace son professeur. La vidéo est mise en ligne et suscite beaucoup d'émoi. En 2018, les violences contre les enseignants ont augmenté de 7%.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne