Robert Boulin, une affaire et des zones d'ombres

France 2

La justice a décidé de rouvrir l'enquête sur la mort de Robert Boulin. Sa disparition du ministre reste une énigme. France 2 fait le point.

Robert Boulin est âgé de 59 ans quand une grande partie de la classe politique française l'imagine déjà Premier ministre. Valérie Giscard d'Estaing dirige alors le pays, nous sommes en 1979. Robert Boulin est admiré, mais aussi dénoncé. À l'automne, des lettres anonymes envoyées à la presse l'impliquent dans un scandale immobilier. Le ministre se défend publiquement.

Heure du décès

Que Robert Boulin ne pouvait-il pas dire, que sous-entend-il à ce moment précis ? 36 ans plus tard, c'est encore une énigme. D'autant que neuf jours après cette interview, le corps de Robert Boulin est retrouvé dans un étang de la forêt de Rambouillet. Presque immédiatement l'enquête conclu au suicide par noyade, mais un gendarme, l'un des premiers arrivé sur place se souvient de marque étrange sur le visage du ministre comme des traces de griffure et des hématomes. Lorsqu'elle découvre sur les photos de la police le visage tuméfié de Robert Boulin sa famille est alors persuadée qu'il s'agit d'un assassinat politique malgré une lettre d'adieu retrouvé sur lui où est écrit "J'ai décidé de me suicider".
Parmi les autres zones d'ombres, l'heure de découverte du corps de Robert Boulin. Aux alentours de 9h00 officiellement, mais deux décennies plus tard, des personnalités comme le Premier ministre de l'époque Raymond Barre disent avoir été prévenus à 3h00 du matin, soit six heures officielles.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne