Rixe à Orly : l'avocat du rappeur Kaaris "retient un jugement d'apaisement"

Croquis du procès de Booba et Kaaris, le 6 septembre 2018 au tribunal de Creteil.
Croquis du procès de Booba et Kaaris, le 6 septembre 2018 au tribunal de Creteil. (BENOIT PEYRUCQ / AFP)

Les rappeurs Booba et Kaaris ont été condamnés mardi à 18 mois de prison avec sursis et à 50 000 euros d'amende chacun pour leur rixe à l'aéroport d'Orly début août.

"On retient un jugement d'apaisement, puisque la prison ferme a été écartée par le tribunal", a déclaré Me David-Olivier Kaminski, l'un des avocats de Kaaris, après la condamnation mardi 9 octobre des rappeurs Booba et Kaaris à 18 mois de prison avec sursis et à 50 000 euros d'amende chacun pour leur rixe à l'aéroport d'Orly début août.

"On retient une forte amende. On se laisse le temps de la réflexion, et soit d'en rester là et faire un clap final sur cette affaire judiciaire, ou bien de faire un deuxième round devant la cour d'appel", poursuit-il.

Une amende "en fonction des revenus"

De son côté, Me Yann Le Bras, l'avocat de Booba, estime que "le montant de l'amende est en fonction des revenus de ces deux artistes". Booba va "d'abord se concentrer sur la réalisation" de son concert prévu samedi à la U-Arena de Nanterre (Hauts-de-Seine), "la plus grande salle d'Europe", "puis réfléchir avec moi sur ce qu'on fait de cette décision", ajoute l'avocat.

Les proches des deux rappeurs ont été condamnés à des peines allant jusqu'à un an de prison avec sursis.

Vous êtes à nouveau en ligne