Bagarre à Orly : un an de prison avec sursis requis pour Booba et Kaaris

Après 10 heures d'audience, le procureur a estimé que les rappeurs étaient tous deux responsables de la violente bagarre à Orly en août dernier. Le jugement sera connu le 9 octobre prochain.

Les deux rappeurs n'ont prononcé aucun mot à la sortie de la salle d'audience dans la nuit de jeudi à vendredi 7 septembre. Le parquet réclame 12 mois d'emprisonnement avec sursis pour Kaaris et Booba. Pour le procureur, ils sont tous deux responsables de la rixe à l'aéroport d'Orly, même s'ils ont tour à tour expliqué qu'ils n'auraient fait que se défendre, se rejetant la faute.

Prison ferme pour leurs amis

"Il y a une volonté du côté de Booba et de ses acolytes à évidemment occulter la vérité", a déclaré Me David-Olivier Kaminski, l'avocat de Kaaris. "Cette audience vous apporte la démonstration que l'initiative de l'altercation, la provocation, le fait de venir en surnombre est à l'initiative du groupe Kaaris", a quant à lui réagi Me Yann Le Bras, l'avocat de Booba. Quant aux membres des gardes rapprochés des deux artistes, entraînés dans la bagarre du 1er août dernier, le parquet a requis contre eux jusqu'à huit mois d'emprisonnement ferme. Le jugement sera rendu le 9 octobre prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne