Quimper : des feux de voitures et de poubelles dans le quartier de Penhars, les pompiers pris à partie, 14 voitures brûlées

Les incidents ont eu lieu dans le quartier de Penhars à Quimper (Finistère).
Les incidents ont eu lieu dans le quartier de Penhars à Quimper (Finistère). (VALENTINE LETESSE / FRANCE-BLEU BREIZH IZEL)

Le préfet du Finistère a dénoncé des "violences inacceptables".

Le préfet du Finistère Pascal Lelarge dénonce les "violences inacceptables" qui se sont produites dans la soirée du mardi 10 septembre à Quimper contre les forces de l'ordre et les pompiers qui intervenaient dans le quartier de Penhars après un "rodéo", rapporte France Bleu Breizh Izel mercredi 11 septembre, ajoutant que 14 voitures ont été brûlées mais que personne n'a été interpellé pour l'instant.

Mardi en fin d'après-midi, les policiers intervenaient "sur des rodéos" dans ce quartier et c'est "sans doute" à la suite de "notre intervention" que "quelques temps après on a eu des feux de véhicules", explique la directrice de la sécurité publique du Finistère Nelly Jauneau-Poirier, ainsi que plusieurs témoins.

Des actes "inqualifiables"

Les pompiers sont intervenus vers 19 heures dans le quartier, mais ont été caillassés par des individus sur place et ont finalement quitté les lieux, encadrés par des policiers. Des "violences inacceptables" par "quelques dizaines d'individus contre des policiers, pompiers et gendarmes en intervention, à qui je souhaite témoigner tout mon soutien", ajoute le préfet.

La situation s'est dégradée vers 21 heures, des riverains ont de nouveau appelé les secours, décrivant des bruits d'explosion.

"Les forces de l'ordre sont mobilisées pour identifier les auteurs de ces actes inqualifiables", assure le préfet Pascal Lelarge alors que la police n'a encore procédé à aucune interpellation. La situation est rentrée dans le calme mardi soir vers 23h.

Vous êtes à nouveau en ligne