Pyrénées-Orientales : un mystérieux cercueil vide retrouvé dans un ravin à Serralongue

Des cercueils dans une société de pompes funèbres en Alsace (illustration).
Des cercueils dans une société de pompes funèbres en Alsace (illustration). (MAXPPP)

Le cercueil en chêne a été découvert par des agents de la Direction départementale des routes. On ne connaît pas encore les résultats des investigations menées après cette étrange découverte.

Un cercueil vide a été retrouvé lundi 8 janvier en contrebas de la départementale 44 vers Serralongue, dans le Haut-Vallespir (Pyrénées-Orientales), révèle jeudi France Bleu Roussillon. Le cercueil en chêne, de taille adulte, a été découvert par des agents de la Direction départementale des routes. Après les fortes pluies, ils vérifiaient si tous les écoulements d'eau fonctionnaient normalement, quand ils ont fait cette étrange découverte. Une enquête a été ouverte.

Le couvercle du cercueil avait été forcé

Arrivé sur place, le maire du village a constaté que le couvercle du cercueil avait été forcé. Les boulons étaient dévissés, mais il n'y avait pas de corps à l'intérieur. Les gendarmes ont procédé à plusieurs prélèvements. On ne connaît pas encore les résultats de ces investigations. Le cercueil a été apporté aux pompes funèbres de Serralongue, dont les gérants n'ont pas reconnu leur marque de fabrique.

Des cercueils peuvent être extraits des tombeaux quand il n'y a plus de place. Les pompes funèbres, à la demande des familles, procèdent à des réductions de corps. Mais cette mesure est très réglementée et les entreprises ont l'obligation de détruire les cercueils ensuite. 

Vous êtes à nouveau en ligne